Un site utilisant unblog.fr

* Whispering …. *

              

* Whispering .... * 1605148_3_1b80_jeunes-filles-se-chuchotant-a-l-oreille-des-300x150Pourquoi chuchoter et ne pas dire les chose ouvertement ? (- assez fort si possible  - ) , car tant qu’a dire les choses ouvertement disons le avec une voix forte qui sache ce faire entendre ! Pour ma part, je sais me faire entendre mais suis-je capable de dire ce que je pense ou redoute ouvertement comme cela, comme si j’écrivais ? Non, je ne crois pas. Alors je chuchote, et qui s’est peu être que quelqu’un m’entendra . 

 

 

 

5 mai, 2012 à 16 h 58 min | Commentaires (1) | Permalien


Just …

Just ... 3016825935_1_3_SzjMU7zD-300x200Ont peut croire en tout, a un dieu, a un ami, a une vie meilleur… A tout . Mais il faut y croire, fortement, au plus profond de nous, franchir les étapes jusqu’au jour ou notre croyance deviendra notre seul but dans la vie, nos rêves deviendront une réalité, nos peurs disparaîtront elles brûleront et nous les oublieront, ils ne restera que le fruit de ce que nous avions  commencé, tout deviendra plus clair et plus chouette. Au final , tous se en quoi nous avions crut et construit sera bien plus beau que nous pensions, il faut seulement y croire, rien ne se construit tout seul, rien n’est éphémère. Et un beau jour, un matin ont se réveillera avec une larme au yeux,pour remercier le ciel de nous avoir aidé.

Rien ne peut défier la croyance d’une personne peut importe sa croyance.

8 mai, 2012 à 12 h 56 min | Commentaires (1) | Permalien


To be or not to be !

To be or not to be ! ae_feature1-1-300x200Hamlet disait : ‘’ Etre  ou ne pas être, telle est la question ‘’, disons que c’est une très grand méditation, nous sommes tous comme lui lors de sa scène, face à un dilemme on se pose des questions, ont souhaiterais échappez a tous sa , ‘’ Qui, en effet, voudrait supporter les
flagellations, et les dédains du monde, l’injure de l’oppresseur, l’humiliation de la pauvreté, les angoisses de l’amour méprisé, les lenteurs de la loi, l’insolence du pouvoir, et les rebuffades que le mérite résigné reçoit d’hommes indigne …Qui voudrait porter ces fardeaux’’
. Voilà, juste sa, en effet, juste un court monologue ou il nous fait part à voix haute devant un publique  la réalité de la vie, ou plus simplement ce que nous pensons vraiment sans pour autant le dire à cœur ouvert à telle ou telle personne dans les rues, a quoi bon vous me direz, on n’aurait l’air de fou  bien sûr , mais est-ce pour autant que vous avouerez cela ? Ont passent  devant tous problèmes ont ne veux pas d’ennuis, ont se poses la question la vie ou la mort pour ne pas faire face à tous sa, ont veux juste gardez nos idées pour nous et faire comme si  tout allait bien  ‘’ Ainsi la conscience fait de nous tous des lâches ‘’. Voilà tout.

6 mai, 2012 à 14 h 55 min | Commentaires (0) | Permalien


.Scare .

.Scare . 5D28004_TheCreature_sWebComment on peut définir la peur ? Un sentiment qui est en vous tout le temps, il ne partira pas, il reste et vous ronge jusqu’à que vous cédez et vous brise. C’est difficile de penser à autre chose, ce sentiment persiste, ce sentiment sait nous faire doutez et nous faire renoncez au plus beau de nos rêves. Alors comment définir la peur ? Je m’en remets à vous très chères amis pour m’aider à voir claire dans ses pièges de la vie, à comprendre la moindre de mes erreurs, pour savoir si ma vie n’est pas un putain de mensonge crée par des êtres inconnues. Mais chaque jours de ma vie j’apprendrais à  vivre comme je le souhaite au plus profond de moi, j’apprendrai à comprendre les agissements de chacun et n’aidez que ceux qui sont vraiment dans le besoin. Je pourrais bien écrire un très grand texte ce que je souhaiterais accomplir et ce que je veux dans ma vie, mais c’est  un chapitre trop long et peux intéressant pour la moitié d’entre vous. Seulement, ce monde n’est ni juste, ni injuste, ce monde nous caches bien trop de choses et nous laisse dans l’ignorance, je ne reproche rien, au contraire, laissez ce monde comme ça, pour l’instant on s’en sort bien.

5 mai, 2012 à 17 h 40 min | Commentaires (0) | Permalien